On aurait bien aimé l'entendre en 2005 celle-là!

"Je sauve la Grèce et voilà-t-y pas que l'autre Papandreou, il organise un référendum dans mon dos! Ah ben, j'vais vous l'dire moi, les Grecs, ils peuvent aller se faire voir chez... eux!"