Une semaine passée les doigts de pied en éventail entre plage, vélo et lecture. Il a bien fallu rentrer!
À la maison, une soirée "spéciale" Léo Ferré m'attend dans le poste, sur France Inter. Moi, inconditionnel du vieux, j'en salive à l'avance!
N'est pas Jean-Louis Foulquier qui veut, loin s'en faut! Passons sur la première partie où l’Orchestre Philharmonique de Radio France reprend des musiques de Léo arrangées par Didier Benetti, sous la direction de Bruno Fontaine, pour en arriver à la seconde partie où des artistes interprètent quelques unes de ses chansons.
Bernard Lavilliers attaque avec "La mémoire et la mer". Je l'ai connu plus inspiré Nanard... Et (ni) Dieu sait qu'il est le digne héritier du (ni) Maître. Pourtant, ce soir là, pas en forme le Bernard.

 

"La mémoire et la mer" par Léo

Sans doute annonçait-il la tonalité de ce qui allait suivre.
Où est le souffle de "L'oppression" dans l'interprétation de Romain Humeau?

"L'oppression" par Léo

Suivent d'autres artistes moyennement inspirés parmi lesquels je retiendrai Philippe Katerine pour son interprétation de "Pépée" et Catherine Ringer avec "Le piano du pauvre".
Le final interprété conjointement par Bernard Lavilliers et Romain Humeau me donnera le coup de grâce. Satan ne mérite pas ça!

 

"Thank you Satan" par Léo

Vous l'aurez compris, les bavardages autosatisfaits sur la musique de Léo, les plates interprétations de ses chansons, tout ça ne m'a pas ravi... Peu-être ne suis-je pas objectif? Aussi, pour vous faire une idée vous pouvez écouter l'émission ici:

Autour de Léo

  • Comme à Ostende : Arno
  • L'oppression : Romain
  • Nous deux / Mokaeish
  • La solitude : Tim Dup
  • C'est extra : Christian Olivier
  • Avec le temps : Maissiat
  • L'affiche rouge : Cali
  • Pépée : Philippe Katerine
  • L'amour : Ala.NI
  • Le piano du pauvre : Catherine Ringer
  • Thank you Satan / Lavilliers

En guise de conclusion, je vous offre une de mes préférées:

 

"Madame la Misère"... toujours d'actualité, non?