On vit une époque formidable a dit je ne sais plus qui mais il (elle) avait raison.

Alors que Delahousse devient le nouvel Albert Londres et que Léa Salamé prétend au prix Pulitzer, une bande de joyeux illuminé(e)s prétendent apporter une information "différente" dans notre gamelle du 20h... Caisse à dire? Remettraient-ils en cause les bonnes paroles des Calvi, Pujadas et consorts?

2018-01-15_09h12_14

Clic sur l'image

Faut oser, pas vrai?
Serge Dassault, Bernard Arnault, Pierre Bergé, Xavier Niel, Vincent Bolloré, Arnaud Lagardère, tous ces représentants du capitalisme triomphant balisent la pensée universelle via leurs publications papiers quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles et leurs réseaux audio-visuels.

"Engagé en faveur des causes sociales et écologiques, féministes et antiracistes, ouvertement progressiste et humaniste, le Média vous propose un regard différent par rapport à celui véhiculé par les médias dominants." Rien que ça!

Sûr, ça nous changera des reportages "peopole" qui gangrènent quotidiennement le contenu des grand'messes du 20h. Pour autant, il sera bien difficile pour une majorité de nos concitoyens d'accéder à cette information différente. Le repas du soir, chez nombre de foyers, a lieu en compagnie des pseudo journalistes de TF1, France 2 ou BFM TV. L'actu qui arrive dans tes lentilles saucisse du soir est tout droit issue de la pression que ton index applique sur les chiffre 1, 2 ou 15 de ta télécommande. Pas de bouton sur la télécommande pour le journal du Média!

C'est un premier pas que franchiront déjà tous ceux à la recherche d'infos "autres" sur le net.
Peut-on espérer une chaîne pour le Média sur la TNT?

Bon vent au Média!