... et ça revient!

La curiosité est un vilain défaut...
Encore que... ce soir, ma curiosité me pousse sur la 5, histoire de voir si l'absence d'Yves Calvi, remplacé par Caroline Roux, a changé quelque chose dans le contenu de l'émission "C dans l'air".

T'as raison!
Trône en bout de table la reine Caroline distribuant la parole à: Carl Meeus (fig Mag), Jean Garrigues (Comité d'histoire parlementaire et politique-tel que!), Pascal Perrineau (Politologue-c'est un métier ça?) et Ghislaine Ottenheimer (Challenges). Autrement dit, les mêmes binettes que sous Calvi prônant une idéologie libérale assumée...

Bon, je me dis. Peut-être que Calvi a changé, lui, dans sa nouvelle émission sur LCI ("24 heures en questions" pour laquelle il doit être mieux payé que sur la 5). Je zappe donc sur LCI pour voir le père Calvi en bout de table régissant les propos de Philippe Dessertine (Économiste, à ce qu'il paraît), Bruno Jeudy (Paris Match), Christine Kerdellant (l'Usine Nouvelle) et Éric Heyer (OFCE-le chantre des réductions des dépenses publiques). Tous, des binettes qui s'affichaient chez le même Calvi dans "C dans l'air"!

Sans titre-Fusion-01

Résumons. Une émission/débat (?) sur la 5, une autre sur LCI avec les mêmes tronches qui squattent à nous saoûler les plateau télé. et je m'en vais bavasser ce soir sur la 5 pour, demain, parler pour ne rien dire sur LCI. Enfin, pour ne rien dire... pour endormir les téléspectateurs qui croient encore que Calvi et Roux sont d'aimables et impartiaux décortiqueurs de l'actualité.

Cerise sur le gâteau: si tu rates leur baratin en fin d'après-midi, t'as le droit à une session de rattrapage en soirée!

LCI fait ce qu'elle veut, je m'en tamponne le coquillard. Bouygues entretient sa danseuse comme il veut. Mais la 5! C'est notre pognon, notre redevance qui permet ce genre de spectacle affigeant! La rédaction n'a pas besoin d'un Bolloré pour mettre ses troupes au pas du libéralisme à tout crin!

Hier, sur Médiapart, avait lieu un débat d'une autre tenue sur la liberté d'informer. Je vous recommande d'y prêter une oreille attentive, d'autant qu'il en émerge des propositions fort intéressantes de la part de Julia Cagé, Edwy Plenel et de Laurent Mauduit.

Bon, faut savoir que le pouvoir se fout complètement des propositions en question. Mais qui sait, avec la pression populaire...